La Fondation 

Singer-Polignac


C’est en 1928 que Winnaretta Singer, princesse Edmond de Polignac, donna une forme juridique à l’activité de mécénat qu’elle menait depuis longtemps en faveur des arts, des lettres et des sciences en obtenant la création, par la loi du 25 mars 1928, de l’établissement public dénommé Fondation Singer-Polignac. 

À la mort de la princesse, la Fondation reçut en legs son hôtel particulier (Paris 16e) et s’y installa au début des années 50.

Depuis 2006, le conseil d’administration et son président, Yves Pouliquen de l’Académie française, poursuivent les missions voulues par la princesse en soutenant les lettres et les sciences à travers l’organisation de colloques internationaux en ses murs et en attribuant des médailles à des oeuvres ou des associations méritantes. Dans le domaine des arts, la musique tient une place singulière ; la Fondation soutient les nouvelles générations de solistes et d’ensembles porteurs d’un projet musical original. 

L’hôtel Singer-Polignac s’ouvre toute l’année aux musiciens en résidence et aux artistes associés pour leurs répétitions ou la réalisation de leurs projets discographiques et audiovisuels.

La Fondation leur permet de présenter leurs projets musicaux lors de concerts d’atelier et de participer aux concerts de saison qui se déroulent depuis l’époque de la princesse dans son salon de musique. Elle les aide également à s’exprimer pour un plus large public dans des festivals et des concerts hors les murs.